Books·Séries TV

Mr Mercedes de Stephen King – Du roman à la série TV

  Salut toi ça va? Aujourd’hui on parle bouquin ET série TV. J’ai tenté l’expérience de me manger le livre avant de regarder l’adaptation série. Ça faisait un moment que j’en avais envie et … je l’ai fait ! Merci merci.

  L’occasion s’est présentée avec Mr Mercedes (le premier volet d’une trilogie concernant Bill Hodges) du grand Maître King.

Mr-Mercedes-de-Stephen-King-adapte-en-serie

Mes attentes concernant le livre

  Mr Mercedes était mon premier Stephen King. Autant dire que j’avais bien envie de lire le maître de l’horreur. J’avais évidemment vu plusieurs films ou séries adaptés de ses romans mais j’en avais jamais lu un! Il était temps car à chaque fois ça me donnait envie de lire le roman correspondant ! Le grand Shining m’avait trop donné envie de lire le livre, Ça ! aussi, par contre 11.22.63 avec James Franco m’a tellement passionné que j’avais peur d’être déçue. Dis moi si tu l’as lu et que ça vaut le coup. Il y en a de nombreux autres, King est tellement prolifique et adapté qu’il nous faudrait une vie pour tout lire et voir.

11 22 63
Si tu n’as pas vu cette série tu peux y aller elle est top

    Pour le synopsis je te mets la quatrième de couverture c’est plus simple.

Quatrième de couv’ :

Midwest, 2009. Dans l’aube glacée, des centaines de chômeurs en quête d’un job font la queue devant un salon de l’emploi. Soudain, une Mercedes fonce sur la foule, causant huit morts et quinze blessés dans son sillage. le chauffard, lui, a disparu dans la brume, sans laisser de traces. Un an plus tard, Bill Hodges, flic à la retraite qui n’a pas su résoudre l’affaire, reste obsédée par ce massacre. Une lettre du « tueur à la Mercedes » va l’empêcher de sombrer dans la dépression qui le guette.

La lecture

  Première remarque : ça se lit hyper facilement et j’ai dévoré Mr Mercedes en 48h chrono. Ça vaut ce que ça vaut mais je précise juste que je l’ai lu en français et non en version originale.

  Mr Mercedes traite donc du terrorisme qui malheureusement fait trop partie de nos vies ces derniers temps. Contrairement aux attentats qui nous ont touchés, il n’est pas question de Daesh mais d’un citoyen américain détraqué.

  Ce qui m’a surpris c’est la résonance de certains passages avec les attentats qui ont touchés l’Europe ces dernières années. A titre indicatif je rappelle que Mr Mercedes a été publié en 2014 :

  • Il y a d’abord cet attentat où le tueur roule avec une Mercedes dans la foule, ce qui fait évidemment le lien dans nos têtes avec les camions tueurs de Berlin lors du marché de Noël ou encore Barcelone et Nice.
  • Quand le tueur réfléchit à ses possibles prochaines attaques il évoque l’idée de rouler sur la foule lors du 4 juillet, fête nationale américaine, qui fait malheureusement écho à l’attentat de Nice le 14 juillet 2016.
  • Il pense aussi agir lors d’un concert de rock des Eagles qui peut faire penser à l’attentat du 13 novembre 2015 au Bataclan lors du concert des Eagles of Death Metal.
  • Ou encore se « faire péter » lors d’un concert pour adolescents qui résonne avec l’attentat à Manchester à l’occasion du concert d’Ariana Grande le 22 mai 2017.

Ça laisse un peu perplexe tout ça …

 Mr Mercedes c’est plus que la narration d’une série d’atrocités. A travers cette chasse entre « voleur et policier » qui jouent au chat et à la souris. King exploite les thématiques des déviances sexuelles, du regard des autres dans la société, de la définition de la marginalité et du « normal », mais aussi du rôle de la femme. Les relations humaines parfois toxiques sont mises en lumière. On peut y voir comment les jugements hâtifs et les cadres « éthiques » de la société peuvent être dangereux.

  Mr Mercedes ou comment se sentir encore moins en sécurité avec des policiers incapables. Hodges se pose de nombreuses fois la question de savoir si il a été un bon flic. Non pas dans sa capacité à arrêter les méchants mais dans celle à comprendre l’humain qui se trouve en face de lui. Il remet notamment en question son attitude avec  Mrs Trelawney, personnage victime à la fois du tueur et des policiers. C’est donc aussi un ouvrage qui met en lumière la complexité du métier de policier.

  Conclusion

  Pour un premier roman de Stephen King je n’ai pas été déçue! Mr Mercedes se lit bien, il est prenant et déroule les dimensions psychologiques des personnages qui font réfléchir sur comment l’Homme peut détruire son prochain mais aussi comment il peut le sauver. J’en conseille la lecture et j’ai bien envie d’en lire d’autres, si tu as des suggestions je prends !

Mes attentes concernant la série

  Pour l’adaptation en série j’avais envie que ça colle au livre même si il y a quelques scènes que je n’avais pas hâte de voir mais bon … J’ai de grandes attentes car j’ai regardé la série 22.11.63 avec James Franco que j’ai adooooré. La série était au top, l’histoire prenante, les acteurs attachants, sans parler du dernier épisode qui était truffé de petites références au dénouement ou à d’autres oeuvres de King notamment Shinning. Je n’ai pas lu le livre je ne sais pas si le charme aurait eu autant d’effet si je l’avais lu avant. Si jamais tu as lu 22.11.23 et vu la série dis moi ce que tu en as pensé ça m’intéresse.

  Bref, j’espérais ne pas être déçue par Mr Mercedes version série.

Verdict

  Épisode 1, je remarque déjà plusieurs différences :

  • L’inspecteur a une nouvelle voisine et une tortue comme animal de compagnie (ou l’inverse).
  • Les actions sont plus portées sur le numérique : adieu la bonne vieille lettre bonjour la video bien creepy, de plus le tueur a filmé le massacre depuis la Mercedes ce qui change aussi…
  • La collègue de Brady, Freddi devient Lou.
Capture d’écran 2018-03-23 à 17.08.37.png
Petit aperçu du casting

  Ce ne sont pas de gros gros changements, j’imagine qu’il faut bien adapter le roman à la série pour que la mayo prenne comme on dit. Il faut surtout que j’essaye de me détacher du roman pour ne pas gâcher l’expérience de la série. C’est un peu compliqué mais je vais y arriver.

  Niveau casting on retrouve Mary-Louise Parker qui s’est superbement illustrée dans Weeds pendant plusieurs années. Mais aussi Harry Treadeway qui jouait le Dr Frankenstein dans Penny Dreadful. Ce qui est bien avec le médium de la série c’est que les dimensions psychologique et dramatique des personnages peuvent être plus travaillées, étendues, mises en scène.

  Je n’ai regardé que les deux premiers épisodes pour le moment, je pense avoir laissé trop peu de temps entre la fin de la lecture et le début du visionnage. J’étais encore trop imprégnée de mon imaginaire et de l’univers que j’associais au roman. Je n’ai pas encore trouvé l’envie de regarder la suite. Cependant je ne pense pas complètement abandonner l’idée de poursuivre d’autant plus qu’une deuxième saison est prévue. Les personnages sont tout de même attachants et correspondent bien à l’idée qu’on peut s’en faire en lisant le livre. De même nous sommes bien dans un univers à la King ce qui promet de belles choses pour la suite.

Affiche Mr mercedes.jpg

  Voilà je ne peux pas t’en dire beaucoup plus mais j’espère que ça a pu t’éclairer et peut-être même donné envie de lire ou de regarder Mr Mercedes. Dis-moi si tu as vu la suite de la série et comment ça évolue.

 

2 commentaires sur “Mr Mercedes de Stephen King – Du roman à la série TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s